AU FIL DE MES VOYAGES

BEIRA ALTA ET SES TRESORS

C’est au fil des balades et au détour des chemins que les découvertes se font.

Ici au milieu de ces montagnes, sur des routes peu fréquentées l’histoire se manifeste.

Posé comme par magie, à la croisée de deux chemins, LUZELOS  petit Bourg du concelho de Pinhel nous laisse apercevoir les traces de son histoire encore récente.

L’effort déployé pour maintenir en état  cette petite Église et son cimetière,

Ce contraste de l’humain et du divin  interpellent  ma curiosité.

 

 

 

 


Posted in Randonnées by with no comments yet.

ALDEIAS HISTORICAS

LES VILLAGES HISTORIQUES

 

Que diriez-vous d’un séjour pour visiter les villages historiques du Portugal ? A travers de charmants villages historiques, très bien restaurés et faciles d’accès, vous tomberez amoureux de l’histoire du pays. Ils sont tout en pierre… mais ont aussi de belles histoires à raconter. Vous traverserez des paysages pittoresques et vous rapprocherez de l’âme du Portugal.

 

Départ vers Vila Nova de FozCôa où sont exposées les célèbres gravures existant depuis environ 30 mille ans. Le plus grand complexe de gravure en plein air du Paléolithique art connu jusqu’à aujourd’hui. Nuit à Vila Nova de Foz Côa.

 

Départ vers le Trancoso. Cette ville a été donnée par le roi Dinis comme cadeau de mariage à la reine Isabelle en 1823. Ce monarque a également construit les hautes murailles de Trancoso. Pendant que vous déjeunerez, profitez pour visiter Marialva. Ce village a été arraché de la domination musulmane en 1063 lorsque le roi D. Fernando Magno l’a conquit et lui a donné son nom actuel, Marialva ou Marialba. Les besoins de la défense et sa position stratégique ont contribué à la construction d’un château resplendissant.

Pour finir la journée, il vous restera à visiter Almeida qui a joué pendant des siècles un rôle important dans la défense de l’intégrité du territoire portugais. Elle fut fortifiée au Moyen Age et convertie en une des plus grandes forteresses du royaume à partir de 1640. Nuit à Almeida.

 

20150602_084431

castelo mendo

castelo mendo

20141231_132846

RANDONNEE

castelo rodrigo
SOUROPIRES
CASTELO BOM


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

VOL LIBRE AU PORTUGAL

LINHARES DA BEIRA PORTUGAL

LE CHATEAU

Il faisait partie du système de défense de la région de Beira et a été construit à plus de 800 m d’altitude, sur un terrain dénivelé et rocheux. Il existait déjà à l’époque de Sancho 1er et a été modifié par le roi Denis en 1291. Il est composé de 2 enceintes entourées de murailles, de 2 tours, de 4 portes et de 2 citernes, et a été réaménagé à partir des années 1940. Il s’agit d’une construction imposante qui fait partie de la ligne des forteresses de la région de Beira. Cette importante ligne de défense stratégique a été construite dès l’époque du fondateur de la dynastie, pour protéger le flanc est du territoire contre les éventuelles incursions ennemies. Parmi ce vaste ensemble de châteaux, nous pouvons mentionner ceux de Marialva, Moreira de Rei, Trancoso et Celorico da Beira. Le château de Linhares, classé monument historique en 1922, possède deux tours : le donjon et la tour de l’horloge. L’enceinte intérieure entre les murailles était divisée en deux espaces fermés : un plus grand à l’ouest, qui a probablement été utilisé comme point d’assistance au donjon ; c’était une zone militaire où étaient situées les citernes : l’autre, à l’est, servait d’abri à la population du bourg et aux biens essentiels en cas de siège ou d’attaque ennemie. Doté d’un long périmètre fortifié, parcouru par des chemins de ronde à découvert et par les escaliers d’accès.

 

 

Parapente :

Les conditions sont optimums pour la pratique du parapente :
– La montagne derrière Linhares da Beira est à 1100 mètres d’altitude et offre un dénivelé de 450 mètres. Beaucoup de record de distances ont été effectués.
On comprend pourquoi quand on lit les chiffres :
– L’orientation du vent est Ouest – Nord Ouest
– Le vent a une vitesse de 30-40 Km en été
– Déplacement à + de 4 m/s
– Les coordonnées :   06317-44883

 


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

PORTO SEDUCTION

Avec son esprit cosmopolite, la ville de Porto est désormais internationalement reconnue comme une destination à découvrir, étant devenue le lieu de prédilection de nombreux touristes et voyageurs. En 2017, elle a été élue « Meilleure destination européenne ».

 

Ville de caractère à l’accent marqué et reconnaissable du Portugal, elle semble toujours prête à poser pour une photo grâce à son éblouissante lumière.

 

 

une balade dans les rues arpentées  qui fait découvrir les charmes de cette ville.

 

 

 

À l’époque médiévale, en 1330, Porto était important, un point obligatoire de l’activité mercantile et, dans le milieu du XIV siècle, il fut nécessaire de construire une nouvelle muraille qui protégea la ville des ses ennemis

 

Jusqu’à la fin du Moyen Age, Porto a fait l’objet de différends, entre les évêques et les canons (membres du clergé), le clergé contre les frères franciscains, les évêques contre les rois, la bourgeoisie contre les évêques, la bourgeoisie contre la noblesse.

En 1355, l’Infant D. Pedro s’est révolté contre son père, le roi D. Afonso IV, en raison de l’assassinat de sa bien-aimée Inês de Castro, ils se sont affrontés à Porto. La population fidèle au roi, a résisté aux assauts de D. Pedro. C’est cet épisode qui a été décisif pour la construction urgente d’une nouvelle muraille.

Le roi a parrainé ce travail et l’ensemble de la population a été mobilisée pour aider à la construction, mais D. Afonso IV n’a jamais vu cette exigeante tâche achevée. Le travail ne se termina qu’en 1370, sous le règne de D. Ferdinand – ce qui explique le nom de la Muraille Fernandina.

Au cours de la crise 1383-1385, Porto est à nouveau au cœur de l’histoire du Portugal à un moment où le royaume était susceptible d’être absorbé par la Castille. Ses habitants se mettent inconditionnellement du côté du Maître d’Avis, qui allait devenir le roi D. Joao I. Plusieurs liens relient le fondateur de la dynastie d’Avis à l’Invicta : c’est à Porto qu’il épousa en 1387, D. Filipa de Lencastre, et sept ans plus tard, est né l’Infant D. Henrique.

Cet Infant allait être le protagoniste d’un autre épisode dans lequel la ville a joué un rôle de premier plan. Dans la période des découvertes portugaises, en 1414, à seulement 20 ans, et chargé par le roi Joao I, l’Infant organise la flotte pour l’expédition de Ceuta. La population de la ville s’est mobilisée en force pour offrir toute la viande qu’elle avait pour l’armada. C’est de cet épisode que vient le surnom de « tripeiros » sous lequel aujourd’hui les habitants de Porto sont connus. Pour aider à l’objectif national, les habitants de Porto se sont réservé uniquement les tripes, avec lesquelles on fabrique encore aujourd’hui le plat typique de la région. L’expédition était prête à partir en Juin 1415. Le sacrifice de la ville était énorme.
Dans les XIV et XV siècles, la ville a considérablement augmenté avec le trafic maritime, en assistant simultanément à la multiplication des foires qui mettent Porto au centre de l’économie régionale. Le réseau routier s’est amélioré et surgirent alors de nouveaux marchés, plus grands.
Au XV siècle, la ville était divisée essentiellement en trois parties : Alta – Morro da Sé -, Baixa – dans la zone de Ribeira, qui avait commencé à s’affirmer dans la seconde moitié du XIV siècle, grâce aux pêcheurs, aux commerçants et aux financiers – et Monte do Olival – où a vécu la communauté juive de Porto (le quartier juif de l’oliveraie a été créé en 1386).

En 1580, le roi Filipe II d’Espagne est également devenu Filipe I du Portugal et la population de Porto a souffert des taxes perçues dans les 60 années d’occupation qui ont suivi. Avec la Restauration de l’Indépendance du Portugal, en 1640, on a rétabli dans la ville la Maison de la Monnaie.
À la fin du XVIII siècle, la croissance urbaine a fait que la ville sorte définitivement de son noyau d’origine, et s’étende à travers les champs des environs.

Dans ce siècle, en 1725, l’architecte italien Nicolau Nasoni arrive à Porto pour laisser un héritage qui est aujourd’hui d’une grande importance dans le patrimoine historique et architectural de la ville. Sont de sa responsabilité les œuvres telles que la Tour des Clercs,

Jusqu’à la fin du Moyen Age, Porto a fait l’objet de différends, entre les évêques et les canons (membres du clergé), le clergé contre les frères franciscains, les évêques contre les rois, la bourgeoisie contre les évêques, la bourgeoisie contre la noblesse.

En 1355, l’Infant D. Pedro s’est révolté contre son père, le roi D. Afonso IV, en raison de l’assassinat de sa bien-aimée Inês de Castro, ils se sont affrontés à Porto. La population fidèle au roi, a résisté aux assauts de D. Pedro. C’est cet épisode qui a été décisif pour la construction urgente d’une nouvelle muraille.

Le roi a parrainé ce travail et l’ensemble de la population a été mobilisée pour aider à la construction, mais D. Afonso IV n’a jamais vu cette exigeante tâche achevée. Le travail ne se termina qu’en 1370, sous le règne de D. Ferdinand – ce qui explique le nom de la Muraille Fernandina.

Au cours de la crise 1383-1385, Porto est à nouveau au cœur de l’histoire du Portugal à un moment où le royaume était susceptible d’être absorbé par la Castille. Ses habitants se mettent inconditionnellement du côté du Maître d’Avis, qui allait devenir le roi D. Joao I. Plusieurs liens relient le fondateur de la dynastie d’Avis à l’Invicta : c’est à Porto qu’il épousa en 1387, D. Filipa de Lencastre, et sept ans plus tard, est né l’Infant D. Henrique.


Cet Infant allait être le protagoniste d’un autre épisode dans lequel la ville a joué un rôle de premier plan. Dans la période des découvertes portugaises, en 1414, à seulement 20 ans, et chargé par le roi Joao I, l’Infant organise la flotte pour l’expédition de Ceuta. La population de la ville s’est mobilisée en force pour offrir toute la viande qu’elle avait pour l’armada. C’est de cet épisode que vient le surnom de « tripeiros » sous lequel aujourd’hui les habitants de Porto sont connus. Pour aider à l’objectif national, les habitants de Porto se sont réservé uniquement les tripes, avec lesquelles on fabrique encore aujourd’hui le plat typique de la région. L’expédition était prête à partir en Juin 1415. Le sacrifice de la ville était énorme.
Dans les XIV et XV siècles, la ville a considérablement augmenté avec le trafic maritime, en assistant simultanément à la multiplication des foires qui mettent Porto au centre de l’économie régionale. Le réseau routier s’est amélioré et surgirent alors de nouveaux marchés, plus grands.
Au XV siècle, la ville était divisée essentiellement en trois parties : Alta – Morro da Sé -, Baixa – dans la zone de Ribeira, qui avait commencé à s’affirmer dans la seconde moitié du XIV siècle, grâce aux pêcheurs, aux commerçants et aux financiers – et Monte do Olival – où a vécu la communauté juive de Porto (le quartier juif de l’oliveraie a été créé en 1386).

 

En 1807, les troupes françaises de Napoléon envahirent le Portugal et le roi Joao VI a fui au Brésil. Deux ans plus tard, il y a eu la seconde invasion française et le 29 Mars 1809, lorsque les troupes françaises approchaient de l’Invicta, une foule effrayée, s’est précipitée sur le Pont das Barcas, et mourut noyée lorsque le pont de bois, basé sur des barges à cédé. La tragédie, qui a tué des centaines d’habitants de Porto, est évoqué dans « Alminhas da Ponte», un bas-relief en bronze à Ribeira, sculpté en 1897 par Teixeira Lopes. Dans les jours suivants, les Français dirigé par le maréchal Soult saccagent la ville avant de se retirer en débandade, expulsé par l’armée britannique. C’est seulement en 1811, que les troupes de Napoléon Bonaparte ont été complètement repoussées du pays et le roi Joao VI revint au trône portugais.

 

En 1996, dans le XX siècle, cette immense richesse historique, en particulier dans la vieille ville, a valu à Porto le statut de Patrimoine Mondial de l’Humanité, décerné par l’UNESCO.

 

 

Au tournant du XXI siècle, en 2001, Porto, avec Rotterdam furent Capitale Européenne de la Culture. L’événement est à l’origine de la vie culturelle intense et de la dynamique artistique qui aujourd’hui caractérise Porto.

 

pour info  randonnées camping decouverte loisirs paramoteur  pinhel

 

 

 

 

 

* content missing

* content missing


Posted in BEIRA ALTA, camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, PINHEL, Randonnées by with no comments yet.

Douro et estrela

randonnées-douro

  • loisirs-douro-et-estrela ….                   Apparue il y a plus de 650 millions d’années, cette magnifique chaîne montagneuse traverse le Portugal continental, et s’élève jusqu’à 1993 m (le Torre constituant le point culminant du pays). Un parc national de 100 000 hectares a été créé pour protéger cette région. Ses paysages, où les écosystèmes changent selon l’altitude et le climat, abritent de nombreuses espèces végétales endémiques.
    Les sentiers ne présentent aucune difficulté technique et peuvent convenir aux marcheurs les plus modestes.

Vallées verdoyantes où nous avons croisé les derniers bergers et leurs troupeaux de chèvres, forêts de pins, de bruyères, de genêts, oliviers, vignes, lagunes turquoises et hospitalité portugaise (elle n’est pas un vain mot) …

 

 


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

(Portugais) O NOSSO PEQUENO GRUPO E SUA EVOLUCAO

Désolé, cet article est seulement disponible en Portugais.


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

RANDONNEZ AVEC NOUS

SERRA DA ESTRELA

Choisissez un chemin à Serra da Estrela. Vous pourrez vous laisser séduire par les vallées glaciaires  formées il y a 20.000 ans  ou passer directement à Torre,  la seule station de ski dans le pays. Vous pouvez conduire sur les routes sinueuses de montagne de la Serra da Estrela ou choisir de faire une promenade pour y découvrir  la faune et la flore. Si vous voulez méditer dans le silence de la montagne ou pratiquer un sport, venez le vivre dans  la Serra da Estrela.

JARDIN5 055


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

GIVERNY JOURNEE DE CULTURE

C’est une journée de culture  à Giverny      

sur les traces du peintre Espagnol Joaquim Sorolla

pour ceux qui apprécient  je suis heureux de partager avec vous ces quelques photos

du musée des impressionnistes de Giverny.

 

 

 


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

(Portugais) PINHEL SEMPRE PRESENTE

Désolé, cet article est seulement disponible en Portugais.


Posted in BEIRA ALTA, camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, PINHEL, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

(Portugais) NAO TRAVEM O CONHECIMENTO

Désolé, cet article est seulement disponible en Portugais.


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.