O CASTIGO DA NOSSA HISTORIA

http://ailles-do-crepusculo.com/ O CASTIGO DA NOSSA HISTORIA

Ao viagar por esta regiao ! berço da minha existençia, ouvindo as observaçons dos nossos idosos, e de outros, estimula-se em mim a curiosida de (o porque è que foi assim?)

Terra de gente determinada e coragosa que ao decorrer dos anos nao foi considerada ao justo valor do seu mèrito , provocando assim uma hemorragia constate dos seus cérebros, e seus actores économicos, obrigados a exerçer talentos noutras partes do globo , muitos deles com grande sucesso

CIDADE DE PINHEL

Observando com distançia a situaçao, sera que esta foi gerada pela passividade deste povo ??? ou guiada por interesses ocultos e feuodais ??? quando se pensa num projeto de investimento  para a regiao e que se elabora um plano économico , vendo o custo km compriendo a desilusao de alguns  investidores .

 

 

para informaçao  camping caravaning decouverte

Mas a Beira Alta tem outros trunfos para jogar


CRIADORES DE GADO

Antiga província portuguesa, formalmente estabelecida pela reforma administrativa de 1936 e extinguida pela Constituição da República Portuguesa de 1976, a região da Beira Alta confina com as regiões de Trás-os-Montes e Alto Douro a norte; Douro Litoral a noroeste; Beira Litoral a oeste e sudoeste; e Beira Baixa a sul. Faz fronteira com Espanha, a leste. Abrange cerca de 8500 km 2 e compreende 33 concelhos: 18 do distrito de Viseu, 13 do distrito da Guarda e dois do distrito de Coimbra.
Região planáltica, de média altitude, cortada por vales fluviais e cingida por serras (Estrela, Montemuro, S. Macário, Gralheira, Caramulo e Buçaco) apresenta uma diversidade climática, registando temperaturas consideravelmente baixas no inverno.
Embora atravessada por uma via férrea internacional (da Pampilhosa a Vilar Formoso) e por boas estradas, mantém ainda alguns concelhos com fraca acessibilidade, o que constitui um obstáculo ao seu desenvolvimento. As principais indústrias desta zona são os lanifícios, os laticínios e o fabrico de produtos alimentares.

A Beira Alta apresenta, nos seus principais pratos típicos, o queijo da Serra da Estrela, as morcelas e farinheiras; o arroz de pato e o cabrito e a vitela assados; castanhas, servidas em confeções variadas, as cavacas e o vinho do Dão.
Possui alguns dos melhores e mais sumptuosos solares de Portugal, sendo, depois do Minho, a região portuguesa onde se encontram mais construções solarengas.
Muitas são também as individualidades notáveis com que a Beira Alta tem contribuído para o engrandecimento do país, em todas as manifestações da atividade humana (intelectual, económica, política, etc.), de entre as quais se distinguem Frei Bernardo de Brito, Aquilino Ribeiro, Leite de Vasconcelos, Costa Cabral e Gabriel Fonseca.


para informaçao  loisir pinhel paramoteur  

Lendas e Historias

 

Viriato, que começara por ser pastor dos montes Hermínios, foi o grande líder da revolta lusitana contra os invasores romanos. A sua coragem e destreza eram tão grandes que, com um efetivo de homens muito inferior ao poderoso exército de Roma, conseguiu derrotar várias vezes os romanos.

Com o tempo, o exército de Viriato cresceu, chegando a formar-se um corpo especial de guarda a Viriato, os Suldórios, constituído apenas por voluntários dispostos a morrer por ele.

Um dia, ao acampamento de Viriato, chegou um jovem loiro, de olhos azuis e de aparência frágil, que se dispunha a oferecer-se como voluntário para guarda a Viriato. Foi recebido, com certa troça, por parte de Viriato, que não acreditava muito nas suas capacidades como guerreiro; contudo, depressa mudaria de opinião.

PINTURA DE SOROLLA

Fazendo sempre questão de combater ao lado do grande chefe, o jovem voluntário revelou-se um extraordinário soldado, leal e dedicado, impressionando Viriato. Muitas vitórias se sucederam até que, num período de tréguas, Viriato casou com a sua amada Vanídia e, um dia, levou-a à tenda do seu suldório preferido para lho apresentar.

Nesse encontro, a palidez do jovem e frágil soldado era notória e quando Vanídia lhe pediu

que fosse tão amigo dela como o era de Viriato, o jovem suldório respondeu que a sua dedicação pelo chefe lusitano era tão grande que não havia lugar para mais nenhum sentimento no seu coração.

Passados alguns anos, os romanos, que não conseguiam vencer Viriato com uma luta leal, procuraram entre o seu exército um traidor que o apunhalasse a troco de dinheiro e lhe cortasse a cabeça para que fosse entregue ao cônsul romano.

Mais tarde, os soldados lusitanos foram encontrar o jovem suldório abraçado ao corpo decapitado de Viriato, chorando desesperadamente. A dor e a indignação geral instalou-se e foi realizado um funeral solene, durante o qual o corpo do herói seria queimado.

Quando já se erguia uma grande fogueira, os soldados de Viriato quiseram escolher o seu sucessor como era de tradição. Todos apontaram para o frágil e louro soldado que, sem uma palavra, e de cabelos soltos ao vento, se levantou e se aproximou da fogueira, onde o corpo de Viriato ardia.

Lentamente, perante todos, despiu a armadura e as roupas que trazia. Os lusitanos verificaram, com espanto, que o soldado era afinal uma bela mulher que confessou ter-se disfarçado para poder estar perto do homem que amava até à morte.

A mulher, que tinha vivido para Viriato e cujo nome se perdeu no tempo, saltou para a fogueira e nela morreu, junto ao grande amor da sua vida.

para informaçao visites  voyages

 


Posted in BEIRA ALTA, camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, PINHEL, Randonnées, visite, Voyages by with no comments yet.

LE VOYAGE POUR MIEUX COMPRENDRE LE PORTUGAL

Le voyage Pour mieux comprendre le Portugal ….

Vous retrouverez au cours de votre voyage au Portugal, à Lisbonne ou ailleurs, l’évocation de personnages illustres qui ont écrit l’histoire de ce petit pays né au 12ème siècle.
Nous avons le plaisir de vous en présenter quelques-uns.

Vous entendrez également parler, au détours d’une visite ou d’une conversation, d’évènements heureux ou malheureux qui ont profondément marqué la mémoire du peuple portugais.
Certains même ont débordé les frontières du Portugal pour bouleverser l’Europe toute entière, ils font partie de la grande Histoire.

J’aimerai ici vous parler de la  petite histoire de ce  village dans la région de BEIRA-ALTA au nord est du pays, nommé  SOUROPIRES . La découverte de son passé pour ceux que cela  intéresse est un voyage particulièrement stimulant car méconnu du grand publique.

ce lieu garde dans ses entrailles le vécu de personnages comme ceux mentionnés ci-dessous.

 

 

SOUROPIRES .  Son existence  est lier a celle de la famille TAVORA    dont les vestiges manifestent leur importance

SOUIROPIRES

Le procès des Távora (dit aussi affaire Távora) est un scandale judiciaro-politique portugais se déroulant entre décembre 1758 et janvier 1759 et qui, suite à la tentative d’assassinat du roi José Ier, entraîne l’exécution pour haute trahison des représentants de plusieurs familles nobles portugaises, dont les Távora. Ce procès, dont l’aboutissement est un cas unique dans l’Europe des Lumières, ainsi que le procès et l’expulsion des jésuites du Portugal, permettent au chef du gouvernement, le futur marquis de Pombal, d’affirmer sa position auprès du souverain et de faire taire les prétentions de la noblesse.

Aujourd’hui encore, les historiens ne savent pas exactement si les Távora furent réellement mêlés au complot ou bien plutôt les victimes d’un coup monté par le premier ministre. Toujours est-il que la reine Maria, après avoir chassé Pombal, fera réhabiliter le nom de la famille Távora le 23 mai 1781, après un procès en révision.

 

Dans la nuit du 3 septembre 1758, le roi José est à bord d’un carrosse anonyme, passant par une route assez isolée, et se rendant à Ajuda, après une soirée passée avec sa maîtresse. En chemin, deux ou trois hommes à cheval interceptent le convoi et tirent sur ses occupants. Le roi est touché au bras et le cocher grièvement blessé, mais il n’y eut aucun mort.

Le premier ministre Sebastião de Melo prend les choses en main, diligente une enquête immédiate et quelques jours plus tard, deux hommes sont arrêtés et torturés. Ils avouent leur crime et déclarent qu’ils agissent au nom de la famille Távora, laquelle aurait décidé de placer le duc d’Aveiro sur le trône. Les deux hommes sont pendus le lendemain, sans même que le régicide ne soit rendu public. Durant plusieurs semaines, on cache au peuple et à la cour les raisons pour lesquelles le roi est alité.

 

Au cours des semaines suivantes, certains membres de la famille Távora cherchent à fuir de Lisbonne. Ils sont arrêtés dans le village de A-dos-Ruivos (près Bombarral), puis sont emprisonnés : la marquise de Leonor de Távora, son époux le comte d’Alvor, leurs fils, filles et petits-enfants, tous se retrouvent en cellule. Sont également soupçonnés de complots et emprisonnés, José de Mascarenhas da Silva e Lencastre, comte de Santa Cruz et duc d’Aveiro, le marquis d’Alorna et le comte d’Atouguia, ainsi que leurs familles. Le confesseur Gabriel Malagrida est également placé sous les verrous.

Tous sont accusés de haute trahison et de tentative de régicide. Des preuves sont présentées durant leur procès, qui se tient devant une chambre de justice d’exception, l’inconfidence2 : a) les aveux des deux tireurs pendus ; b) l’une des armes du crime retrouvée qui appartient au duc d’Aveiro ; c) le fait que seuls les Távora connaissaient le chemin emprunté par le roi ce soir-là. Du côté de la défense, la marquise voulut plaider en faveur d’une attaque de simples brigands et rappelle que le roi ne prenait aucune protection avec lui ce soir-là, mais ne fut pas entendue : le procès fut expédié courant décembre.

Les membres du clan Távora récusèrent l’ensemble des accusations. La sentence tombe : tous les membres de la famille, femmes enfants compris, seront exécutés, leurs biens saisis, leurs demeures rasés, le sol salé, leurs titres déchus et leurs armes effacées. Seule l’intervention de la reine Mariana Victoria et de la princesse héritière Maria Francesca permet de réduire le nombre de condamnés à mort et donc d’épargner femmes et enfants. La marquise de Távora fut la seule femme exécutée, en compagnie de dix hommes, dont trois valets du duc d’Aveido.

Le 13 janvier 1759, dans un champ à Belém près de Lisbonne, une grande estrade en bois est installée sur laquelle sont disposés des roues, des croix de saint André équipées de lacets étrangleurs. Sous le vaste échafaud, on installe un bûcher. La marquise monte la première et est décapitée à l’épée devant son fils et son mari, qui eux sont ligotés. Ensuite sont à demi étranglés seulement les dix autres condamnés, puis on les bastonne et on les dispose sur les roues pour leur briser les membres. Quand tout est fini, le bûcher est allumé. La terre est ensuite salée et interdiction d’y construire ou cultiver est ordonnée.

Dans le public, le roi est présent, ainsi que toute la cour, dont de nombreux parents indirects : le premier ministre les avait convoqués sur ordre du roi, afin de leur infliger ce spectacle.

Aujourd’hui encore, on trouve à cet endroit de la banlieue de Lisbonne, un beco do Chão Salgado (impasse du sol salé). Tout au bout, on remarque les restes d’un ancien autel mémoriel élevé aux Távora, mais qui ne porte aucune inscription.

 

 


Posted in BEIRA ALTA, camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, visite, Voyages by with no comments yet.

PROTECAO DA RAIA PORTUGUESA

 

Parlamento pede suspensão da exploração de urânio em

Salamanca

 

Ambientalistas portugueses e espanhóis realizam  uma manifestação em Salamanca, Espanha, contra a instalação de uma mina de urânio em Retortillo, a 40 quilómetros de Portugal, alegando graves impactos para o ambiente e para a saúde.

 

A Assembleia da República aprovou hoje um conjunto de sete resoluções, com origem em todas as bancadas, com recomendações ao Governo português para adotar medidas junto do executivo espanhol que suspendam a exploração de urânio em Salamanca.

 

Tanto a Quercus como o deputado bloquista Pedro Soares e uma comitiva do partido Os Verdes estiveram no protesto convocado pelo movimento No a la Mina de Uranio. Consideram particularmente preocupante o facto de as autoridades espanholas terem emitido já em 2013 uma declaração de impacto ambiental que, apesar de impor condicionantes ao projecto, se mostra favorável ao mesmo.

 

O ministro do Ambiente anunciou que irá abordar a questão num encontro com a sua homóloga espanhola em Março, durante o Fórum Mundial da Água, em Brasília: “Vai haver oportunidade de termos uma reunião sobre o cumprimento insuficiente por parte de Espanha do acordo que existe entre os dois países em matéria de avaliação de impacto ambiental”,

 

“Esta é uma luta que diz respeito não apenas aos espanhóis”, realçou Nuno Sequeira, acrescentando que “a defesa do ambiente, da segurança e também da saúde pública não tem fronteiras” e alertando para “todos os impactos nefastos” que uma mina a céu aberto terá “não só em Espanha, mas também em Portugal”.

Porém, segundo o deputado bloquista, o governo espanhol recusa-se a admiti-lo e não desencadeou o procedimento para Avaliação do Impacte Ambiental Transfronteiriço, tal como está obrigado pelo Protocolo de Atuação entre Portugal e Espanha e também por normas europeias. Pedro Soares frisou ainda que “desde 2013, pelo menos, que o governo espanhol não informa as autoridades portuguesas e, mesmo depois de ter sido solicitado para o fazer, em 2016, não enviou qualquer informação relevante”.

Em declarações ao Esquerda.net, Pedro Soares afirmou que “o governo de Rajoy apoia a estratégia da Berkeley Mineira, para a implantação da mina de urânio em Retortillo”. Referindo que o governo português já declarou que Espanha não está a cumprir o Protocolo de Atuação, o deputado do Bloco defendeu que “não é possível continuar a atrasar uma resposta, ao governo espanhol, de exigência do cumprimento das normas internacionais e de respeito pelos direitos de Portugal”.

Na manifestação em Salamanca participaram também ativistas do Bloco de Esquerda e o deputado Pedro Soares, que preside à Comissão parlamentar de Ambiente, Ordenamento do Território, Descentralização, Poder Local e Habitação.

 

 


Posted in BEIRA ALTA, camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, PINHEL, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

VILA NOVA DE GAIA

VILA NOVA DE GAIA

Durant les siècles qui suivent la chute de l’Empire romain, la ville connaît plusieurs invasions, notamment par les Suèves, les Wisigoths, les Normands et les Maures1. En 858, Porto est pillée par le chef viking Hasting2.

Avec l’essor de la ville se développe une seigneurie féodale, qui, au fil du temps, se fait appeler « Portugal ». Le comté de Portugal va du Minho au Douro. Porto fait partie du royaume de Castille depuis le début du XIe siècle1. En 1096, Alphonse VI de Castille l’octroie à sa fille naturelle Thérèse, mariée avec Henri de Bourgogne. Leur fils, Alphonse Henri, est le premier souverain portugais.

Le XIVe siècle voit la ville se ceindre de murs d’enceinte massifs en pierre qui protègent la ville médiévale, d’une part, et la zone portuaire, d’autre part1. Le centre historique est ainsi protégé par les murailles dites « fernandines », du nom de Dom Fernando sous le règne duquel elles ont été achevées en 13761.

En 1415, sous l’égide d’Henri le Navigateur, un des illustres fils de la ville, une importante expédition est mise sur pied pour la prise de Ceuta. La ville de Porto, chargée de l’approvisionnement de la flotte royale, est alors lourdement mise à contribution et doit se démunir de la plupart de ses vivres. Après le départ des soldats, les habitants doivent se contenter des aliments restants, soit les tripes et les abats, difficiles à conserver lors de campagnes militaires. C’est ainsi que par la suite le qualificatif de tripeiros (mangeurs de tripes) est utilisé pour désigner les habitants de Porto.[réf. nécessaire]

 

C’est la troisième municipalité du Portugal derrière Lisbonne et Sintra, et première commune du Grand Porto.

C’est aussi la ville des principales sociétés de vente de vin de porto.

sur le territoire de la commune le monastère da Serra do Pilar inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.est un joyeux national

Je me permet ici de vous inviter a visiter L’ESPACE CORPUS CHRISTI un lieu d’histoire très intéressant  de  VILA NOVA DE GAIA

 

 

 

 

Avec l’avènement de la République en 1910 sa situation est devenue critique, mais en 1930 le couvent a été remis aux soeurs du Bon Berger qui ont crée par la suite un Institut Féminin de Education et Régénération.

Avec l’augmentation des internes le logement existant est devenu insuffisant et en résultat le besoin urgent d’agrandir les installations et pour cela est reconstruit une partie de l’ancien couvent qui si trouvait en ruines.

La reconstruction du nouveau édifice en conformité avec le projet de 1834 de l’architecte Januârio Godinho profite des fondations des ruines existantes et maintien l’ implémentation du cloitre.

Il s’agit d’une construction de grande sobriété en équilibrant l’objectif et l’usage pratique de son utilisation à l’aide de la grammaire architecturale de l’époque.

Par l’urgente nécessité d’agrandir les installations, quelques mois plus tard émerge un noveau pavillon destiné aux dortoirs de la paternité de l’architecte Gonçalo Braga le 9 de Février 1935, en conformité avec le style du projet de reconstruction de l’architecte Januério Godinho.

Pendant 70 ans ce couvent a été à charge de cette confrérie étant son activité poursuite par la Fondation Frei Manuel Pinto da Fonseca, une  liée à l’ordre de Malte qui a pris la responsabilité de ne pas arrêter le soutien donné aux mineures en risque, but qui s’est prolongé jusqu’a 2002, l’année en que le couvent est definitivent fermé.

Le 6 Août de 2002, la Mairie de Vila Nova de Gaia et le Ministère de la Justice ont signé un protocole pour sa rénovation  réhabilitation et valorisation du couvent.

Depuis le 13 Mars de 2009 1’édifice Etat Nouveau est devenu de nouveau siège de l’entreprise municipale Gaiurb étant tout l’édifice du siècle XVIII, chapelle, choeur sons l’administration de l’ entreprise municipale Gaianima.


Posted in BEIRA ALTA, camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, PINHEL, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

PREPARATION DE NOS RANDONNEES

 

Attiré moi-même par la douce paix et le bonheur qui résident au fond de ces bois et de ces sites historiques, je les ai longtemps parcourus, et, aidé par les observations de ceux  qui les fréquentent journellement, j’ai  acquis une connaissance de la localité qui m’a mis à même d’en signaler toutes les parties les plus pittoresques, et d’offrir au voyageur les moyens de les visiter avec  autant de facilité que d’agrément. Comme les personnes qui aiment les longues promenades.

Les voyageurs n’ont pas tous le même laps de temps à consacrer à leurs loisirs, j’ai donc classé et divisé les sites par tournées, dont les combinaisons différentes correspondent à tous les désirs.

Préparer sa randonnée , estimer les difficultés tenir compte du milieu dans lequel elle s’effectuera et adapter en fonction des membres du groupe .

 L’esprit est toujours le même, l’ambiance est toujours conviviale, des amitiés se créent….bref un vrai club de randonnée authentique qu’il fait bon venir rejoindre

 

La randonnée est l’activité qui permet d’aller à la rencontre de nouveaux paysages, de nouvelles personnes s’ajoutant au bonheur de se retrouver ensemble. Elle est à la portée de tous sans avoir besoin de matériel onéreux; une bonne paire de chaussures et un bon polaire et c’est parti. Chacun va à son rythme sans esprit de  compétition et de performance.

Bien qu’il puisse sembler évident qu’une bonne randonnée à travers une forêt ou une montagne peut purifier votre esprit, le corps et l’âme, la science est en train de découvrir que la randonnée peut réellement changer votre cerveau

La paix de la nature va s’infiltrer en vous comme les rayons du soleil pénètrent les arbres. Le vent va vous insuffler sa fraîcheur, et les orages leur énergie, en même temps que les soucis tomberont comme les feuilles d’automne », a écrit John Muir dans Our National Parks. De toute évidence, John Muir comprenait la valeur fondamentale de passer du temps dans la nature.

Nous avons tous entendu l’expression un esprit sain dans un corps sain. La randonnée dans la nature est une excellente forme d’exercice et cela peut brûler entre 400 et 700 calories en une heure, selon la difficulté de la marche. L’avantage supplémentaire est que la randonnée n’est pas aussi contraignante pour nos articulations que d’autres formes d’exercice comme la course. De plus, il est avéré que ceux qui font de l’exercice à l’extérieur sont plus susceptibles de se tenir à leurs programmes d’exercice, ce qui rend la randonnée un excellent choix pour ceux qui envisagent d’intégrer l’exercice dans leur vie quotidienne.

 

 

 

pour info   découverte, loisirs, voyage


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

PARAMOTEUR 2017 A REFAIRE

 

 

Ce road book, né d’une cogitation hivernale, trône sur le tableau de bord, sera t’ il à la hauteur de mes espérances ?

Direction Mondim de basto, en cours de route, on s’arrêtera pour une nuitée dans une auberge de jeunesse, ambiance, une chambre pour tous. Mais avant de tomber dans les bras de Morphée, direction un petit restaurant que l’on nous a conseillé. Et bien sûr, pour un premier repas portugais, goûter la fameuse « Bacalhau » morue cuisinée à la portugaise, s’imposait.

Enfin, premier site de vol à Mondim de Basto où les conditions météo favorables nous permettent de tous nous mettre en l’air. Beau vol en dynamique au pied de la Senhora De Graça, il n’y a que nous, heureusement, car la masse d’air étant stable le plafond ne nous permet pas d’échappée lointaine.

Toute l’équipe fera de beaux vols mais d’autres sites nous attentent dans la Serra da Estrela. Nous quittons Linhares en fin d’après-midi. Le soleil est déjà bas sur l’horizon et notre route pour rejoindre notre hébergement se fera de nuit, une route étroite et sinueuse heureusement peu utilisée à cette heure ci.

L’auberge de jeunesse de Penhas de Saude est assez rustique et pour ceux qui ont fait leur service militaire quelques souvenirs reviennent en mémoire ! Mais bon, il ne restera que les bons souvenirs.

Direction le décollage de Covilha, ville universitaire du nord-est du Portugal. Là, pas de repérage préalable, mais la chance nous sourit. En cheminant sur la piste nous rencontrons des pilotes locaux qui s’avèrent appartenir à l’école de parapente de Val d’Amoreira où nous irons ensuite. L’atterrissage, sur le terrain de foot bordé de lignes électriques en pleine zone urbaine, requière une attention toute particulière.

 

paramoteur,randonées,decouverte


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

(Portugais) IDEIAS PARA VISITAR ESTA REGIAO DE PORTUGAL

Désolé, cet article est seulement disponible en Portugais.


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

A SERRA

Le caractère unique du Plateau Supérieur de la Serra da Estrela, son isolement géographique et la diversité conséquente des espèces de la flore et de la faune a valu au Parc Naturel de Serra da Estrela le statut de Réserve Biogénétique.

Le magnifique paysage de la Serra abrite des mammifères comme le loup, le sanglier, loutre, le renard, la genette et le lapin sauvage d’Europe, étant survolés par des oiseaux comme l’Aigle royal et le Buse variable, le faucon pèlerin, le hibou et le milan noir.

Entre le vert et les rochers nous pouvons détectés la cloche, le vrai symbole de l’Étoile, la sargasse, la saxifrage et le genévrier, tandis que les arbres feuillus se dressent comme le châtaignier, le chêne-pédonculé, le chêne-tauzin, le pin maritime et le chêne vert. Entre plateaux et vallées de l’intérieur de la serra, entre pâturages, émergent de bruyère, de romarin et de genêts.

Si la faune et la flore de la Serra da Estrela sont variées, que dire du paysage incomparable? Vertes prairies, sommet des roches á en toucher le ciel, les lacs qui reflètent l’immensité de la montagne, les vallées glaciaires et nappes blanches enneigés pendant les mois les plus froids. Tout vous appelle pour de longues balades à travers le silence des magnifiques montagnes. Si la température le permet, aventurez-vous dans un des sentiers balisés.

Pour faire l’expérience un peu plus radicale, essayez les chemins tout terrain pour VTT au départ de Covilhã et du Fundão, ou aventurez-vous sur un mur d’escalade fantôme dans la vallée glaciaire du Zêzere et au Covão da Ametade.

 


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

(No Title)

Désolé, cet article est seulement disponible en Portugais.


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

(Portugais) PORTUGAL DE HOJE

Désolé, cet article est seulement disponible en Portugais.


Posted in camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.