LISBOA

LISBOA LA VILLE BLANCHE

La nostalgie  multi-couleur de cette Ville qui ne laisse personne indifférent, colle a la peau de chaque visiteur. Le parfum de chaque colline de Lisboa se mélange dans le quartier du Rossio au gré des brises du tejo, tantôt aigre, tantôt citronné et d’autres fois sucré, il exprime le mélange des visiteurs de tout horizon.

« Lisboa. Je m’y coulerai, j’y reviendrai. Ces allers et retours seront des caresses, des oscillations : les matins du Portugal, le ciel bleu au-dessus des maisons, l’air du Tejo et l’incertitude déchirante qui gouverne toute vie portuaire

Citation de Olivier Frébourg

 

j’entends passer le vent,
et je trouve que rien que pour entendre passer le vent, il vaut la peine d’être né.

( Fernando Pessoa)

L’essentiel en art est d’exprimer ; ce qui est exprimé est sans intérêt.

(Fernando Pessoa)

L’essentiel c’est que l’on sache voir,
que l’on sache voir sans se mettre à penser,
que l’on sache voir lorsque l’on voit,
sans même penser lorsque l’on voit
ni voir lorsque l’on pense.

(Fernando Pessoa)

 

 

 

 

 

 

 

 


by