SABUGAL

 

 

SBG

 Un regard sur le passé

Les premières traces de peuplement de la municipalité de Sabugal datent de l’Âge du Bronze. Il existe également des vestiges de l’ère classique qui indiquent l’influence romaine mais son histoire la plus documentée remonte à l’époque de la reconquête Chrétienne de la Péninsule Ibérique avec la conquête des terres de Sabugal en 1160 par le roi portugais D. Afonso Henriques. En 1190 Afonso IX de Leão créé la municipalité de Sabugal et c’est en 1297 qu’elle appartient définitivement au Portugal. De nombreux châteaux de la municipalité, comme celui de Sabugal, ont alors été réédifié afin de consolider les frontières.
   

Aujourd’hui, le village, d’une superficie de 8.80km², compte environ 200 habitants au cours de l’année mais pendant les vacances d’été la population dépasse le millier d’habitants avec l’arrivé des émigrants qui retrouvent leurs origines.
       Les quintanejos, habitants de Quintas, vivent principalement de l’agriculture, de l’élevage, de la construction civile et du commerce. La religion catholique joue un rôle important dans leur vie, comme en témoigne le patrimoine architectural et le nom du village. Saint Barthélemy est le saint patron, il est à la fois un protecteur spirituel et un mentor. Nous l’honorons chaque année, au mois d’août, par une magnifique célébration durant laquelle les habitants du village se réunissent pour partager un moment inoubliable.

Quintas bénéficie d’un relief particulier et d’un paysage magnifique où se succèdent forêts de genêts, de chênes et de pins, pâtures et champs cultivés. Ce charmant paysage est traversé par une rivière sinueuse qui rend ses terres fertiles. Ce jolie tableau est complété par un amoncellement de roches, qui offre a son sommet un panorama remarquable sur le château de Sabugal et ses environs. Le village possède également un patrimoine architectural important avec son église paroissiale dédiée à Saint Barthélemy, sa chapelle Saint Miguel, son petit calvaire formé de trois croix en granite et ses fontaines où coule la meilleur eau du Portugal.

 

 


by