VILA NOVA DE GAIA

VILA NOVA DE GAIA

Durant les siècles qui suivent la chute de l’Empire romain, la ville connaît plusieurs invasions, notamment par les Suèves, les Wisigoths, les Normands et les Maures1. En 858, Porto est pillée par le chef viking Hasting2.

Avec l’essor de la ville se développe une seigneurie féodale, qui, au fil du temps, se fait appeler « Portugal ». Le comté de Portugal va du Minho au Douro. Porto fait partie du royaume de Castille depuis le début du XIe siècle1. En 1096, Alphonse VI de Castille l’octroie à sa fille naturelle Thérèse, mariée avec Henri de Bourgogne. Leur fils, Alphonse Henri, est le premier souverain portugais.

Le XIVe siècle voit la ville se ceindre de murs d’enceinte massifs en pierre qui protègent la ville médiévale, d’une part, et la zone portuaire, d’autre part1. Le centre historique est ainsi protégé par les murailles dites « fernandines », du nom de Dom Fernando sous le règne duquel elles ont été achevées en 13761.

En 1415, sous l’égide d’Henri le Navigateur, un des illustres fils de la ville, une importante expédition est mise sur pied pour la prise de Ceuta. La ville de Porto, chargée de l’approvisionnement de la flotte royale, est alors lourdement mise à contribution et doit se démunir de la plupart de ses vivres. Après le départ des soldats, les habitants doivent se contenter des aliments restants, soit les tripes et les abats, difficiles à conserver lors de campagnes militaires. C’est ainsi que par la suite le qualificatif de tripeiros (mangeurs de tripes) est utilisé pour désigner les habitants de Porto.[réf. nécessaire]

 

C’est la troisième municipalité du Portugal derrière Lisbonne et Sintra, et première commune du Grand Porto.

C’est aussi la ville des principales sociétés de vente de vin de porto.

sur le territoire de la commune le monastère da Serra do Pilar inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.est un joyeux national

Je me permet ici de vous inviter a visiter L’ESPACE CORPUS CHRISTI un lieu d’histoire très intéressant  de  VILA NOVA DE GAIA

 

 

 

 

Avec l’avènement de la République en 1910 sa situation est devenue critique, mais en 1930 le couvent a été remis aux soeurs du Bon Berger qui ont crée par la suite un Institut Féminin de Education et Régénération.

Avec l’augmentation des internes le logement existant est devenu insuffisant et en résultat le besoin urgent d’agrandir les installations et pour cela est reconstruit une partie de l’ancien couvent qui si trouvait en ruines.

La reconstruction du nouveau édifice en conformité avec le projet de 1834 de l’architecte Januârio Godinho profite des fondations des ruines existantes et maintien l’ implémentation du cloitre.

Il s’agit d’une construction de grande sobriété en équilibrant l’objectif et l’usage pratique de son utilisation à l’aide de la grammaire architecturale de l’époque.

Par l’urgente nécessité d’agrandir les installations, quelques mois plus tard émerge un noveau pavillon destiné aux dortoirs de la paternité de l’architecte Gonçalo Braga le 9 de Février 1935, en conformité avec le style du projet de reconstruction de l’architecte Januério Godinho.

Pendant 70 ans ce couvent a été à charge de cette confrérie étant son activité poursuite par la Fondation Frei Manuel Pinto da Fonseca, une  liée à l’ordre de Malte qui a pris la responsabilité de ne pas arrêter le soutien donné aux mineures en risque, but qui s’est prolongé jusqu’a 2002, l’année en que le couvent est definitivent fermé.

Le 6 Août de 2002, la Mairie de Vila Nova de Gaia et le Ministère de la Justice ont signé un protocole pour sa rénovation  réhabilitation et valorisation du couvent.

Depuis le 13 Mars de 2009 1’édifice Etat Nouveau est devenu de nouveau siège de l’entreprise municipale Gaiurb étant tout l’édifice du siècle XVIII, chapelle, choeur sons l’administration de l’ entreprise municipale Gaianima.


Posted in BEIRA ALTA, camping, caravaning, decouverte, Loisirs, PARAMOTEUR, PINHEL, Randonnées, Uncategorized, visite, Voyages by with no comments yet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.